Comment réussir le casting de sa nounou à Marseille?

recrutement nounou embauche Marseille

Pas de place en crèche à Marseille pour le petit dernier ? Impossible de vous libérer à temps pour aller chercher tous les jours votre bambin à la sortie de l’école ? Etre absent tous les mercredis après-midis ne fait pas partie des options envisageables au boulot ?

En cette rentrée, vous n’allez peut-être pas y échapper : il va falloir recruter une baby-sitter ou une nounou. Mais au fait, ça se passe comment un entretien d’embauche de nounou ? Quelles sont les bonnes questions à poser à celui ou celle qui va garder votre trésor ? Comment éviter les erreurs de casting.

Ma Tribu à Marseille vous aide à y voir plus clair.

L’entretien doit-il se passer en présence des enfants ?

Ils peuvent être à l’école et souvent il est plus simple de parler entre adultes quand les enfants ne sont pas là. Mais si, il faut que l’enfant ou le bébé même assiste à cet entretien (pas forcément sur toute sa durée). « Cela permet de voir tout de suite si le courant passe. Il y a des choses qui se sentent et ne s’expliquent pas », explique Sabrina Roche, professionnelle de l’enfance à Marseille, licenciée en psychologie et animatrice du blog de coaching parental Babywise.

Aussi nounou pendant 8 ans, Sabrina a appris à détecter ces entretiens qui ne laissaient présager rien de bon. « Il m’est arrivée de trouver des parents super sympas. Puis quand leurs trois enfants sont arrivés, ils n’ont pas été intimités plus que cela par ma présence, il n’y avait pas de respect, de politesse… et les parents laissaient faire. Je les ai gardés une soirée et après j’ai dû dire Stop. »

Côté parents, la rencontre entre l’enfant et celle qui sera sa nounou peut parfois paraître comme une évidence. « Je devais recruter ma première nounou pour mon bébé de 5 mois. J’avais reçu différentes dames expérimentées qui avaient l’air sérieuses. Puis, cette femme est arrivée, s’est lavée les mains, elle s’est présentée à mon bébé, a discuté avec lui en souriant, en lui racontant ce qu’ils feraient ensemble… Là où toutes les autres s’étaient contenté de faire les marionnettes en gazouillant. J’ai dû les interrompre à leur grand regret pour mener l’entretien, mais le coup de cœur avait déjà eu lieu », se souvient Delphine.

Comment je vérifie son expérience ?

« Demander les coordonnées des anciens employeurs et les appeler, c’est le minimum », conseille Sabrina Roche.

Vous pouvez, pour vous projeter, lui demander comment se passe une journée type lorsqu’elle garde des enfants. Si elle prépare les repas, peut donner le bain. Connait-elle le quartier, les parcs ou les bibliothèques du coin ?

A-t-elle déjà gardé des enfants de l’âge du vôtre ? Jouait-elle avec eux, à quels jeux ?

Pour vous rassurer, vous pouvez aussi proposer à la candidate de se prêter à un jeu de mise en situation : Vous sortez de l’école, quelles règles de sécurité devez-vous respecter ? Comment préparez-vous un biberon ? « Il faut amener ces questions avec douceur pour ne pas froisser la baby-sitter », préconise Sabrina Roche.

C’est là que tout doit se dire

Ne laissez pas de flou artistique. Vous ne voulez pas que votre enfant regarde la télévision ? Il a un régime alimentaire particulier (allergies, religion…) ? Vous ne souhaitez pas que la nounou emprunte les transports en commun avec lui ? Quelles punitions ? C’est maintenant qu’il faut le dire.

Pour finir, « c’est aussi pendant l’entretien d’embauche que le parent doit donner ses valeurs éducatives», suggère Sabrina Roche. C’est un aspect que l’on néglige parfois

«Le parent peut notamment demander : Comment faites-vous pour vous faire obéir ? Ou bien quelles valeurs sont importantes pour vous ? Ce que vos amis disent de vous ? Qu’est-ce qui est acceptable/inacceptable dans le comportement d’un enfant ? Cela permettra de percevoir sa personnalité et sa façon de travailler», conclut la blogueuse.

 

 

 

Crédit photo Freepik.